Un week-end fade pour l’ASC

En déplacement à Genlis, l’équipe fanion ramène seulement le nul et laisse s’échapper Dijon Parc. En coupe, l’équipe réserve est sorti par Hurigny B. Les Séniors C perdent toujours mais ont meilleure allure…

 

Après une défaite au goût amer contre Dijon Parc dimanche dernier, les Chapellois devait se ressaisir à Genlis. Sous la chaleur et après quelques minutes d’observation les tangos vont rapidement ouvrir le score suite à un centre de Térence Feireira mal repris par un défenseur de Genlis qui marque contre son camp.

Guillaume THION, n'a pas pu empêcher le match nul des siens, à Genlis.

Dans la foulée, Genlis va réagir et suite à une longue balle dans le dos de la défense Chapelloise, l’animateur de jeu de Genlis voit sa frappe écrasée venir mourir dans le but de Guillaume Thion. Les hommes d’Alexis Vessot ont du mal à mettre du rythme et rentre au vestiaire à l’issue de cette première période sur un score de parité 1 partout.

En seconde période les Chapellois ont la maitrise du jeu et se créent quelques occasions par Jérémy Terrier, Jordan Neto ou encore Romain Paccaud. Malgré une ultime occasion pour Cédric Thiebaut sur corner, la défense de Genlis retranchée dans ses 18 mètres résistera  jusqu’au coup de sifflet final.

 

L’équipe B se rendait à Hurigny pour le compte de son quart de finale de coupe des équipes réserve. Face à une solide formation, bien meilleure que son niveau de deuxième série ne le laissait préjuger, les réservistes vont mettre les pieds dans le tapis. Dans un match d’une extrême pauvreté technique du fait d’un vent en rafale et d’un terrain dépourvu de brins d’herbe, les Chapellois ne seront jamais en mesure de s’imposer, malgré une entame pourtant convaincante.

Mais jamais la justesse technique ne sera pas au rendez-vous pour conclure les quelques actions bien amenées par les partenaires de Sébastien Gudefin. A l’inverse, les Gueulatis trouvaient l’ouverture à quelques minutes de la mi-temps, sur une percée du virevoltant n°11 adverse, qui profitait d’une perte de balle chapelloise préjudiciable sur la ligne médiane.

A 0-1 et face au vent en seconde période, jamais les joueurs de Guillaume Mazuer ne seront en mesure de revenir. Seuls les coups de pieds arrêtés viendront susciter quelques craintes dans le camp adverse. Et encore…

 

Pour l’équipe C, l’heure était au plaisir ce dimanche pour son premier match en 2012 sur le terrain honneur. Alors qu’ils se sont désormais faits une raison sur leurs chances de maintien, les  hommes des Xavier Diochon ont semblé libéré lors de leur opposition face à Buxy, quatrième au classement. Tant et si bien qu’après un début de partie à l’avantage des Chapellois, Adrien Prachazal ouvrait le score de la tête après la demi-heure de jeu sur un coup-franc déposé par Bastien Joseph. En place, les Chapellois vont alors défendre leur acquis et arrêter de jouer au ballon.

Mal leur en prendra, avec l’égalisation habile du numéro 9 chalonnais, qui réalisait un parfait enchainement contrôle porte-manteau et volée enchainée pour tromper Benjamin Desroches. Limités physiquement et en manque de profondeur de banc, l’équipe C va petit à petit perdre de l’influence lors du second acte et concéder deux nouveaux buts en fin de partie.
Bref, nouvelle défaite pour l’équipe C, 3 à 1 …