U18 A : une pluie de penalties et de cartons

     Le match débute à 15h30 devant une belle assemblée et sous un franc soleil. Nous nous attendions à voir un beau match de football, malheureusement il n’en fût rien.

     La première mi-temps se passe plutôt tranquillement. les 2 équipes se neutralisent sans produire de jeu. Nous n’avons qu’un tir à notre actif alors que Clessé se montre quand même dangereux à plusieurs reprises. A la 35éme, il faut un bel arrêt d’Anthony pour nous sauver sur un tir à ras de terre venant de la gauche, puis en sortant une frappe sous la barre à la 35éme. A la 40éme, l’arbitre siffle un penalty pour nous (ce n’est que le premier). Yohan Thomas s’élance mais le rate. Cependant, les joueurs de Clessé font de nombreuses fautes sans que l’arbitre ne sévisse ce qui va petit à petit envenimer la rencontre en deuxième mi-temps. 0 à 0 à la pause.

    Dès la reprise, suite à un coup d’épaule, un joueur de Clessé écope d’un carton rouge. A partir de ce moment là, l’arbitre perd le fil et va faire dégénérer le match d’autant que les joueurs adverses durcissent le jeu et font de nombreuses fautes volontaires. Il y a plus d’espace et nous commençons à nous créer des occasions, notamment par Alex Di sturco qui tire sur le poteau, ou Léopold Cordier qui perd son duel de la tête avec le gardien. Entre temps, les choses ne s’arrangent pas pour l’arbitre car Clessé marque 2 fois, l’un sur hors-jeu signalé depuis 30 secondes et l’autre suite à une faute sur notre gardien ce qui a le don d’énerver encore plus les joueurs adverses qui n’en avaient pas besoin !

     Sur une belle passe d’Alex, Léopold est bousculé par le gardien qui prend un jaune sur le coup. L’arbitre siffle pénalty mais revient sur sa décision car son assistant avait signalé un hors-jeu. 5 minutes plus tard, le gardien est expulsé sur nouvelle faute dans la surface. Lucas Berthelon marque mais l’arbitre fait refaire le tir à la demande des joueurs de Clessé !!! Lucas le retire et marque. Ce dernier fait des misères à la défense et sur un contre, Simon Dailly aggrave le score d’une frappe de loin. En toute fin de match, le N°7 adverse est expulsé pour une accumulation de fautes intentionnelles et souvent gratuites. Il aurait d’ailleurs du être expulsé bien avant après avoir délibérément agressé Anthony Ravat. Le match se termine dans une ambiance houleuse sur le terrain comme dans les tribunes.

    Au coup de sifflet final, le coach adverse perd ses nerfs voulant s’en prendre à notre délégué.

   Certes, on peut retenir la victoire mais ce que j’ai vu cette après midi n’est pas vraiment ce que j’attends d’un match de football …. Espérons d’ores et déjà qu’il n’y aura pas de dérapages lors du match retour comme certains joueurs de Clessé le laissaient entendre.