L’ASC obtient un triple D ce week-end …

En ce 1er Avril, l’heure n’était pas à la rigolade côté Chapellois puisque le bilan du week-end est très décevant, les 3 équipes Séniors s’inclinent !

 

L’équipe fanion recevait ce dimanche, l’équipe de Meursault, lanterne rouge du championnat avant ce match. L’entame de match est timide des deux côtés mais c’est pourtant l’ASC qui ouvre la marque au quart d’heure de jeu par l’intermédiaire de Yannick NOMEDE. Malgré ce but, les Chapellois ne semblent pas dérouler comme à leur habitude. Meursault prend peu à peu le contrôle du match, bien aidé par l’exclusion temporaire de Jérémy TERRIER et c’est donc assez logiquement que les adversaires du jour reviennent au score juste avant la pause (1-1).

Au retour des vestiaires, les orange et noir sont toujours en dedans et les quelques occasions franches ne se concrétisent pas par manque de réussite. Meursault saisit alors l’aubaine et envahit la moitié de terrain Chapelloise. S’en suivra un 2e but à l’heure du jeu pour les Murisaltiens, devant les regards surpris de la centaine de spectateurs présents ce dimanche autour du terrain. Meursault inscrira même un troisième but en fin de rencontre sur une longue frappe qui vient frapper la barre transversale et retombe sur le dos de notre gardien Guillaume THION (1-3). Il y a des jours comme ça où rien ne va …

Le week-end prochain repos pour les joueurs qui vont pouvoir travailler  dur et reprendre confiance avant d’aborder un nouveau match décisif dans 15 jours avec le déplacement périlleux à Paray.

 

 

Coutumière, voire spécialiste de l’irrégularité, l’équipe B s’est offert un nouveau match d’intermittents du spectacle dimanche sur le terrain de la réserve de Louhans-Cuiseaux, alternant le bon et le beaucoup moins bon. Voir le néant, comme lors de cette première période d’une infinie tristesse et d’une désorganisation aussi marquée que ne l’était la qualité de jeu adverse. Baladée aux quatre coins du terrain, les hommes de Guillaume Mazuer revenaient à la pause presque miraculeusement avec seulement deux buts de retard.

C’est finalement dos au mur que les réservistes vont mettre le réveil en début de deuxième, en prenant le jeu à leur compte. Un sursaut d’orgueil ponctuée d’une superbe réduction du score de la part de Fatih Sevik, dont la frappe des 30 m se logeait dans la lucarne gauche du portier adverse. Ragaillardis, les Chapellois poussent alors et manquent de peu d’égaliser par Séb Gudefin ou ce même Sevik. Faute d’avoir pu concrétiser, ils se mettaient alors en danger face à la qualité des lignes offensives adverses. Des attaquants qui ne manquaient pas l’occasion à vingt minutes de la fin de terminer un face-à-face pour finalement s’imposer 3-1.

 

 

Les Séniors C recevaient de leur côté les réservistes de Rully. Ils n’ont pas réussi à reproduire les améliorations entrevues lors des derniers matchs puisque dès la 1ère minute, ils encaissent un premier but sur une faute défensive. Les Chapellois vont alors tenter de résister mais les blessures successives de Romain SANGOUARD et Bastien JOSEPH ne vont pas arranger les choses. Un second but de Rully interviendra avant le coup de sifflet signalant la mi-temps.

En 2e période et avec plus personne sur le banc de touche, les Chapellois vont pourtant se reprendre et faire douter Rully en imposant un bon pressing à la défense adverse. Malheureusement sans réussite puisque Rully s’en va enfoncer le clou une troisième fois. Ne se préoccupant plus du score, les orange et noir vont continuer à tenter d’être dangereux notamment sur coup de pied arrêté. C’est ainsi que Julien CHENEVOTAU réduit le score sur un joli coup franc qui lobe tout le monde, gardien y compris. Alors que les Chapellois croient être revenu dans la partie, l’arbitre désigne le point de penalty après un face à face perdu par le gardien Benjamin DESROCHES qui accroche l’attaquant adverse (1-4). Puis viendra un autre but de Rully avant que les Chapellois redeviennent dangereux grâce au revenant Marco JORCIN qui inscrit coup sur coup 2 coups francs ! 5 à 3 pour Rully et bientôt 6 à 3 sur une nouvelle erreur défensive Chapelloise en toute fin de match.

Dans 15 jours, les Séniors C reçoivent un autre mal classé, Epervans, pour, on l’espère, une première victoire cette saison ? …